Accueil   »  introductions 

Pierre WATREMEZ

Histoire du peuple de Dieu et rédaction de la Bible

Association VIVRE LA BIBLE à Montrouge
Quatrième édition - Janvier 2005

4. Le Royaume de Juda (722-586)

Après la disparition du royaume de Samarie, le royaume de Juda, devenu vassal de l’empire assyrien, ne connaîtra plus guère l’indépendance jusqu’au moment où il disparaîtra à son tour sous les coups de l’expansionnisme chaldéen de Nabukhodonosor, roi de Babylone. Toute tentative pour recouvrer l’indépendance sera payée au prix d’un fort tribut !

Les rois qui maintenant vont se succéder sur le trône de Jérusalem sont les uns meilleurs, les autres pires. Le fils d’Akhaz, Ezékhias (716-687), est plein de confiance en son Dieu ; mais c’est un roi faible, tenant mal le pouvoir ; il est contraint de se soumettre à Assur et de devenir son vassal. Manassé, son fils (687-643), sera le pire des rois de Juda,

Il versa le sang innocent en si grande quantité qu’il inonda Jérusalem d’un bout à l’autre, en plus des péchés qu’il avait fait commettre à Juda en faisant ce qui est mal aux yeux de Yhwh.

Quant à Amôn, son fils, il ne vaudra pas mieux !

Josias, son fils (640-609) accède au trône ; il n’a que huit ans. Alors Yhwh intervient par le prophète Sophonie.

Le prophète Sophonie reprend le message d’Amos mais avec encore plus de véhémence ; Yhwh va venir et demandera des comptes à tous ces puissants qui mènent le peuple à la ruine : Jour de colère que ce jour-là ! Dies irae dies illa ! Le livre s’achève sur un message d’espérance, ajouté vers le 6ème siècle.

C’est sans doute au début du règne de Josias que le prophète Habaquq se désole du triste état du royaume où règnent la violence et l’injustice. Il profère des imprécations contre les criminels et supplie Dieu d’intervenir. Certes, Dieu répondra, mais ce sera pour manifester sa colère.

Josias, au nom prédestiné, car il signifie "Yhwh sauve" (en grec Jésus), sera le roi très saint, "tout comme son ancêtre David", dit le Livre des Rois (22,2). Soucieux de restaurer le Temple, il y découvre le Livre de l’Enseignement de Yhwh. Il entreprend une importante réforme religieuse. Il ordonne la destruction de tous les hauts-lieux du pays afin qu’à Jérusalem soit l’unique autel des sacrifices, au lieu que Yhwh a choisi pour y mettre son nom.

Le règne de Josias sera marqué par le ministère du prophète JÉRÉMIE. Appelé par Dieu dès 627, Jérémie a dû guider le roi dans sa volonté d’assurer son pouvoir sur l’aide de son Dieu.

Entre 616 et 612 l’empire assyrien s’effondre. Josias s’engage dans la reconquête de l’ancien royaume du nord, avec l’espoir de restaurer l’unité d’Israël, détruite depuis la mort de Salomon. De son côté, Babylone avait proclamé son indépendance (626) et œuvrait à l’expansion de son territoire. L’Egypte, ayant senti le danger, voulut soutenir les Assyriens. En 609, le pharaon Nekao II marche au secours du roi Assur-Uballit, réfugié à Harran. Josias veut s’interposer dans la passe de Megiddo. Il y trouve la mort.

Yoakhaz, son fils, lui succède ; le Pharaon s’empresse de le détrôner pour l’emmener en Égypte, où il mourra captif. Il impose comme roi de Juda le fils aîné de Josias, Yoyaqîm (609-598), en échange d’un important tribut (II Rois 23, 33-35). En 612, la chute de Ninive avait sonné le glas de l’empire assyrien. En 605, Nabuchodonosor fondait l’empire chaldéen avec Babel (Babylone) pour capitale. De ce fait, le royaume de Juda tombait sous la coupe du nouveau maître du Proche-Orient. Yoyaqîm, dès 602, tentera une révolte afin de recouvrer l’indépendance ; en 597, Nabukhodonosor vient assiéger Jérusalem. Peu de temps auparavant, Yoyaqîm était mort et son jeune fils, Yoyakîn, dut capituler. Ce fut son seul acte royal. Il fut exilé à Babylone avec une partie de son peuple ; ce fut la "première déportation".

Le roi de Babel impose alors comme roi de Jérusalem le plus jeune des fils de Josias, Sédécias (597-587). En 594, celui-ci croit pouvoir profiter de la situation pour se soustraire à la domination de Babel. Vaine tentative. Il en sera bientôt fini de Jérusalem, du Temple et du royaume de Juda ! En 591, les armées chaldéennes mettent le siège devant Jérusalem.

Le ministère du prophète Jérémie se manifesta principalement sous les règnes de Yoyaqîm et de Sédécias. Dans ces sombres heures, il clame la parole de Yhwh. Son message est triple :

  1. A l’adresse du roi et de son entourage il demande, au nom de Yhwh, de se soumettre à la puissance Chaldéenne, ce qui voulait dire reddition sans condition. De ce fait, certains le condamneront comme traître.
  2. A l’adresse des habitants de Jérusalem, eux qui n’ont jamais écouté la parole de leur Dieu, qui continuent leurs sacrifices d’enfants et qui se croient en sécurité par la présence de la Maison de Yhwh, il annonce la guerre, la famine et la peste. La coupe de la colère divine a débordé. Le châtiment va s’abattre sur eux.
  3. A l’adresse des déportés de 597, il envoie des lettres les invitant au repentir et à la patience. Qu’ils acceptent leur sort comme réparation de leurs fautes ; c’est avec eux que Yhwh restaurera son peuple. Avec eux, il conclura une alliance nouvelle et éternelle.

La ville résistera trois ans, connaissant les épidémies et une atroce famine. En 587, elle capitulera ; Nabukhodonosor pillera le Temple et incendiera la ville. Ce sera la seconde déportation. Toutefois, un groupe de rescapés cherchera refuge en Égypte, entraînant avec eux le prophète Jérémie.

Pierre Watremez, bibliste

Pierre Watremez a autorisé la copie et la distribution d’extraits non modifiés ou de textes intégraux non modifiés de la présente œuvre, sous réserve que :

  1.  Cette copie ou cette distribution ne soit pas réalisée dans un cadre commercial.
  2.  La copie réalisée ou distribuée soit nécessairement accompagnée du nom de l’auteur (Pierre Watremez),
  3.  de l’adresse du site (www.vivrelabible.asso.fr / www.vivrelabible.net, ces deux noms devant toujours être indiqués)
  4. ainsi que des présentes conditions particulières d’utilisation et d’exploitation.
  5. Par ailleurs, si le nombre de copie atteint les 10 exemplaires, la personne réalisant cette distribution est tenue d’informer, au moins par courrier électronique :
    • l’auteur (Pierre Watremez),
    • ou bien l’association "Vivre la Bible"
    • ou bien le directeur de publication du site de l’association.

De manière générale, sont tout particulièrement interdits :

  1.  tout usage commercial de cette œuvre,
  2. la modification, l’adaptation ou la traduction de celle-ci,
  3.  la mise en ligne de tout ou partie de cette œuvre, l’établissement de lien profond ou de tout procédé technique masquant l’adresse du site sur lequel l’œuvre est légitimement publiée.

Revenir en haut de la page


Adresse de cette page :  http://www.vivrelabible.asso.fr/introductions/redaction4.html

Association Vivre la Bible - 17 rue Crevel Duval - 92500 RUEIL

Courriel : contact [chez] vivrelabible.asso.fr

Hébergement : société OVH  - 140 Quai du Sartel - 59100 Roubaix

SPIP est utilisé avec joie pour gérer le contenu de ce site.